La dynamique est à l'oeuvre - Apec.fr - Recruteurs
 
Enjeux RH

commentaire (0) | lu 68 fois | publié le 06/05/2017

Emploi cadre 2017 · La dynamique est à l'oeuvre

Selon l’enquête annuelle de l’Apec, Perspectives de l’emploi cadre, 208 000 à 225 000 cadres seront recrutés en 2017*, soit jusqu’à + 10 % par rapport à 2016. Cette tendance positive, qui s’annonce pérenne, concerne la plupart des secteurs, des fonctions et toutes les régions.

Certes, ces intentions sont sujettes à des aléas (échéances politiques, orientations budgétaires et impact du Brexit), mais une solide dynamique est actuellement à l’oeuvre. La poursuite des investissements des entreprises, notamment en recherche et développement, leurs besoins d’encadrement et d’expertise pour accompagner les grandes transformations numériques et énergétiques, sont autant de moteurs qui devraient entretenir ce cercle vertueux.

Secteurs, fonctions, régions, la tendance est partout à la hausse

En tête des secteurs les plus dynamiques, les services et l’industrie concentreront plus de huit embauches de cadres sur dix en 2017. Dans les services, les besoins en compétences cadres sont particulièrement importants dans les activités informatique-télécommunications, l’ingénierie-recherche et développement, et les activités juridique-comptabilité-conseil et gestion des entreprises. Dans l’industrie, la progression très sensible des embauches (9 %) sera quant à elle essentiellement liée à la transformation digitale, au renouvellement de l’appareil de production et aux besoins croissants d’encadrement. La construction ne sera pas en reste : des chantiers tels que le Grand Paris et la demande de logements neufs contribueront à une hausse des recrutements jusqu’à 9 %.
Trois fonctions caracolent en tête, représentant à elles seules un recrutement de cadre sur deux : les fonctions Informatique (jusqu’à 51 000 embauches), Commercial-Marketing (jusqu’à 42 700), et Études-R & D (jusqu’à 37 300).
Sur le plan géographique enfin, toutes les régions sont bien orientées : l’Île-de-France et la région Auvergne-Rhône-Alpes s’imposent une nouvelle fois comme des « locomotives ». Elles sont suivies par les Hauts-de-France, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Occitanie.

Côté candidats, les principaux bénéficiaires sont les cadres de un à dix ans d’expérience

Ils représentent six embauches sur dix. À noter que pour les débutants, les opportunités d’embauches au statut de cadre seront en hausse de 8 %. À l’opposé, les cadres les plus expérimentés – plus de vingt ans d’expérience – seront les moins recherchés avec seulement 5 % des intentions de recrutements. Pour autant, si les recruteurs sont confrontés à un manque de candidats de un à dix ans d’expérience, ils pourraient revoir leurs critères et recruter in fine plus de jeunes diplômés et de cadres très expérimentés.

Une dynamique soutenue jusqu’en 2019 sous l’effet du couple croissance/investissements

Compte tenu d’un cycle économique soutenu par les investissements des entreprises, qui s’annonce vertueux, et d’une démographie favorable, le scénario retenu table sur le maintien pendant trois ans d’une « croissance pérenne » du marché de l’emploi des cadres. Il pourrait atteindre 222 000 recrutements en 2018 et 233 000 en 2019. Des niveaux records, capables de faire reculer le chômage des cadres et laissant loin derrière eux la crise de 2009 où moins de 145 000 cadres, avaient été recrutés.

Dynamique_Infographie.gif

*Sources : Apec, Perspectives de l’emploi cadre 2017 et Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France, février 2017.


 

Article publié dans Apec RH #21, le magazine de l’Apec.
 

Couverture d'Apec RH 21


Pour plus de renseignements, contactez-nous par mail : apecrh@apec.fr

Mots-clés : Apec RHemploicadreétude Apec


Des services pour vous accompagner

Conseils

Repères RH

Cernez vos enjeux stratégiques pour mieux piloter vos ressources humaines

» En savoir plus

Evolution professionnelle de vos cadres

Votre Potentiel Marché

Vos collaborateurs souhaitent évoluer vers de nouvelles responsabilités ? Proposez-leur de mieux cerner les caractéristiques de leur marché.

» En savoir plus