Directeur de la communication - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Recruteurs. Changer de site ?

Communication, création

lu 0 fois | publié le 13/09/2017

Directeur de la communication

Le directeur de la communication a pour mission de promouvoir l’image de l’entreprise au sein de son environnement. Il en définit la stratégie de communication globale et pilote sa mise en œuvre à l’échelle nationale ou internationale.

Autres intitulés

  • Directeur général adjoint en charge de la communication
  • Directeur marketing et communication
  • Directeur de la communication corporate

 

Activités principales

Définition de la stratégie de communication globale de l’entreprise

  • Jouer un rôle de conseil auprès de la direction générale sur l’évolution de l’identité et du positionnement de marque en interne et en externe.
  • Recueillir les informations stratégiques en lien avec le développement de l’entreprise auprès de la direction générale (gouvernance, projet d’entreprise, projet managérial…).
  • Identifier et valoriser le travail réalisé au sein des directions fonctionnelles de l’entreprise (commerciale, marketing, ressources humaines, informatique…).
  • Fixer les orientations stratégiques de la communication de l’entreprise en matière d’image, de visibilité, de message et définir le plan de communication annuel.
  • Définir la stratégie médias, éditoriale et visuelle de l’entreprise (segmentation des cibles des messages, choix des canaux d’information et de l’éditorial …).
  • Planifier et élaborer le budget annuel de la direction de la communication.

 

Coordination du déroulement des campagnes de communication

  • Conseiller et accompagner la direction générale dans le cadre de sa réflexion stratégique et d’actions ponctuelles (communication de crise…).
  • Valider les déclinaisons du plan de communication sous ses différents aspects : communication interne, externe (relations publiques, presses…), corporate, web… 
  • Veiller à la cohérence de l’image de l’entreprise sur l’ensemble des déclinaisons de la communication, des supports print et web ou des évènements.
  • Rechercher des moyens, réseaux ou actions permettant d’assurer la visibilité de l’entreprise au sein de son environnement.
  • Superviser la création et la production de supports destinés aux différents publics de l’entreprise, internes et externes (brochures, kits, affiches…).
  • Développer des outils de communication innovants pour assurer la visibilité de la marque sur de nouveaux canaux de communication (wiki, mobile, sites intranet, sites Internet…).
  • Élaborer la stratégie évènementielle et relations publiques, voire accompagner le dirigeant dans ses déplacements extérieurs, ou l’y représenter.
  • Assurer une veille médias sur les retombées dans la presse, concernant l’entreprise.
  • Piloter les agences de communication généralistes ou spécialisées dans le cadre de grands évènements.

 

Management de la direction de la communication

  • Animer et encadrer des équipes de chargés de communication plus ou moins étoffées et spécialisées.
  • Valider les choix de recrutement de cadres et favoriser le développement des compétences au sein des équipes (formation, mobilité interne…).
  • Évaluer le retour sur investissement des actions de communication en termes de notoriété pour l’entreprise et effectuer les arbitrages nécessaires (investissement sur des moyens innovants, conservation d’outils plus traditionnels…).
  • Suivre les écarts par rapport au budget prévisionnel fixé en début d’année et assurer un reporting à la direction générale.
  • Coordonner et échanger avec les autres directeurs de la communication sur les messages à faire passer dans le cas de groupes mondialisés.
  • Optimiser ou actualiser les process existants afin d’améliorer le fonctionnement quotidien du service de communication.

 

Activités éventuelles

Le directeur de la communication peut être amené à travailler sur la mise en œuvre de projets qualité (ISO 9000).

Il peut également s’investir davantage dans la valorisation de projets opérationnels menés par les directions fonctionnelles : propositions aux managers ou aux jeunes embauchés de contenus pédagogiques ou de supports, gestion de la communication de crise…

 

Variabilité des activités

Plusieurs critères peuvent faire varier les activités du directeur de la communication.

L’organisation et la taille des employeurs :

Le directeur de la communication exerce habituellement dans de très grosses entreprises. Souvent rattaché à une direction générale (groupe ou pays), il gère un large périmètre et couvre tous les aspects de la communication : communication externe, RP, interne… Il encadre généralement des chargés de communication dédiés à chacune des expertises de la communication. Son rôle est principalement axé sur la stratégie de communication, le management et la planification à long terme. Dans des structures de taille plus réduite, le directeur de la communication est souvent appelé « responsable de la communication ». Ce dernier occupe des fonctions plus opérationnelles, liées à la gestion des campagnes de communication.

 

Le lieu d’exercice :

Le directeur de la communication peut exercer au sein d’une direction centrale, au siège d’une grande entreprise. Rattaché à la direction générale groupe, il est souvent membre du comité de direction. Il peut également travailler au sein d’une direction de zone, sous l’autorité du directeur général pays (ou marché), il se charge alors de décliner la stratégie de « communication monde » en fonction des spécificités locales ou du public visé. La marge de manœuvre est importante au niveau de la stratégie d’information locale, mais celle-ci doit néanmoins s’inscrire dans le cadre plus général de la communication du groupe.

 

Le mode de rattachement :

Le directeur de la communication peut être autonome au sein de l’entreprise et être dédié à la caractérisation, à la valorisation et à la cohérence de l’image de l’entreprise auprès de ses différents publics. Cette indépendance de la communication existe également au sein notamment d’environnements B to C. Dans certains cas, la direction de la communication peut être prise en charge par le directeur marketing et le directeur commercial, en particulier sur le volet de la communication externe.

 

La dimension internationale de l’entreprise :

Le directeur de la communication peut déployer une stratégie monopays. Cependant, lorsqu’il exerce dans des groupes mondialisés, disposant de filiales à l’étranger, il est alors amené à piloter et à animer des relais locaux capables de décliner le plan de communication global en fonction des spécificités du pays d’accueil. Le directeur de la communication doit ainsi posséder une bonne culture du/des différents pays (codes culturels, pratiques, coutumes…) et une parfaite maîtrise de l’anglais (voire de la langue locale). Il peut également être appelé à se déplacer fréquemment pour représenter ou accompagner le dirigeant à certaines occasions (symposiums, salons, colloques…).

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 80 et 120 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Très bonne connaissance du secteur, du positionnement de l’entreprise et de ses produits
  • Parfaite connaissance du fonctionnement interne de l’entreprise afin d’être en mesure de travailler avec les directions fonctionnelles
  • Maîtrise des différents aspects de la communication (corporate, externe, interne, RP…) et de leurs impératifs
  • Très bonne culture web (publicité on line, outils collaboratifs…), marketing et commerciale (marketing direct, CRM, produit…)
  • Capacité à nouer des relations et des partenariats de haut niveau en interne comme en externe à l’entreprise (acteurs institutionnels, dirigeants d’entreprises…)
  • Aptitude au management d’activités et à la définition d’une stratégie à moyen et long terme
  • Expérience de l’encadrement d’équipe en mode hiérarchique, fonctionnel et/ou matriciel
  • Maîtrise des principaux logiciels bureautiques (tableur, traitement de texte…), de graphisme et de retouche photo (Photoshop, InDesign…) ou de publication de contenu sur le web (logiciels CMS…)
  • Maîtrise de la chaîne graphique (chemin de fer…) et des différentes étapes liées à l’édition de supports print et web
  • Excellentes connaissances du management des prestataires de la communication (agences de communication, médias, sociétés d’imprimerie…)
  • Aisance rédactionnelle et orale, base de l’activité quotidienne de cette fonction
  • Bonne capacité d’investigation et de veille technologique, thématique ou artistique, afin d’être force de proposition en matière d’innovation
  • Maîtrise d’au moins une, idéalement deux langues étrangères, en particulier en cas d’évolution à l’international ou au sein d’une entreprise cotée en Bourse

 

Aptitudes professionnelles

  • Hauteur de vue et vision stratégique, car le directeur de la communication est conseil et force de proposition auprès de la direction générale
  • Charisme, car il accompagne, voire représente, le dirigeant à certaines occasions (foires, salons…)
  • Diplomatie et discrétion, car il évolue auprès d’une multitude d’acteurs aux intérêts souvent antagonistes
  • Écoute et disponibilité, car il est au service des clients internes et externes, afin de valoriser l’entreprise (projets internes, produits, marque…)
  • Mobilité, car il est très souvent en déplacement ou en contact avec des interlocuteurs en France ou à l’international
  • Enthousiasme et sens du relationnel, car il doit faire vivre sa direction au sein de l’entreprise et fédérer ses interlocuteurs
  • Créativité et esprit d’entreprise, afin de susciter l’innovation dans l’entreprise
  • Organisation et rigueur, car il doit être capable d’établir des priorités en fonction des demandes

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles spécialisées en communication et en relations publiques (Celsa, Efap, Iscom, Iserp/ECS…)
  • Formation supérieure de type IEP ou écoles de commerce avec une spécialisation en communication
  • Diplôme universitaire de niveau Bac +5 et plus (master professionnel, master spécialisé…) en communication ou dans les relations publiques

 

Durée d’expérience

Le poste de directeur de la communication est ouvert à des profils confirmés justifiant de dix ans d’expérience en communication, exercée à des postes de direction chez l’annonceur ou en agence. 

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises ou groupes disposant d'une direction de la communication structurée (transport, distribution, industrie...)
  • Grosses PME disposant notamment d'implantations multilocales

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur général (ou directeur général adjoint)
  • Directeur associé (agence)
  • Directeur de la communication groupe (dans le cas d’une holding) 

 

Évolution transversale :

  • Directeur marketing et communication
  • Directeur commercial et communication

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

En dix ans, le directeur de la communication a vu son métier évoluer d’une fonction « informative » vers celle de « conseil de direction ». Moins investi dans un processus de « réception/diffusion d’information », le directeur de la communication joue davantage un rôle transversal au sein de l’entreprise, en accompagnement du changement.

De plus, avec le développement des multinationales, les cadres se sont progressivement ancrés dans l’international. Ils doivent de plus en plus être capables de déployer une stratégie de communication globale, en tenant compte des spécificités et des particularismes des différents pays dans lesquels l’entreprise est implantée.

Enfin, avec Internet, les directeurs de la communication ont dû faire preuve d’une plus grande réactivité au niveau de leurs conditions de travail (transmission plus rapide de l’information, partage des données, proximité avec des collaborateurs à distance…). Ils ont aussi dû s’adapter à de nouvelles façons de communiquer empruntées notamment au marketing on line et au CRM (segmentation des cibles, harmonisation de l’image on et off line…).