Journaliste d'entreprise - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Recruteurs. Changer de site ?

Communication, création

lu 0 fois | publié le 13/09/2017

Journaliste d'entreprise

Le journaliste d'entreprise participe à la stratégie de communication institutionnelle de l'entreprise. Il a en charge la rédaction d'articles, d'interviews et de reportages diffusés sur différents supports (print, web).

 

NB : Les cadres exerçant ce métier se distinguent des journalistes classiques par le fait qu'ils ne possèdent pas forcément une carte de presse.

 

Autres intitulés

  • Chef de rubrique
  • Rédacteur d'entreprise
  • Reporter d'entreprise

 

Activités principales

Participation à la politique rédactionnelle

  • Participer au comité de rédaction et à la prise de brief en lien avec le rédacteur en chef.
  • Identifier et choisir des sujets porteurs dans l'actualité, en lien avec les orientations stratégiques ou la démarche d'innovation de l'entreprise.
  • Intervenir en appui-conseil en matière d'innovation dans la ligne éditoriale (nouvelle rubrique, nouveaux dossiers, sujets à traiter...).
  • Organiser les déplacements et les rendez-vous (salons, déplacements au sein de l'entreprise...), afin de couvrir les évènements.
  • Développer un réseau de correspondants en France ou à l'International permettant d'accéder rapidement à l'information.
  • Assurer une veille documentaire sur le positionnement de l'entreprise par rapport au(x) sujet(s) traité(s) (analyse de dossier de presse, de contenu vidéos...).

 

Production et scénarisation du contenu

  • Réaliser des interviews à tous les niveaux de l'entreprise (direction générale, management opérationnel, salariés...).
  • Traiter et synthétiser les informations en provenance de diverses sources (internes à l'entreprise, issues d'agences de presse...).
  • Recouper et vérifier l'information auprès de ses différents contacts afin d'obtenir l'information la plus complète possible.
  • Sélectionner l'information et choisir l'angle de traitement des sujets permettant de valoriser au maximum l'entreprise et ses réalisations.
  • Rédiger des articles ou des reportages destinés au journal interne ou aux différents supports print et/ou web (édito, articles de fond, compte rendu d'interview, brèves, piges...).
  • Coordonner les équipes du studio et les prestataires techniques pour valoriser la mise en scène du contenu (ajout de photos, de vidéos, prise de son...).

 

Participation à la publication print et/ou web des articles

  • Effectuer les relectures et faire valider le contenu de l'article par la direction de la communication.
  • Organiser la réécriture ou la révision des articles de façon à valoriser au maximum l'information émise.
  • Mettre en page le contenu en fonction du support de réception (dossier de presse, newsletter...).
  • Participer à l'organisation générale du document en lien avec le comité de rédaction (titrage, enchaînement des sujets...).
  • Participer à la coordination de l'édition en lien avec les équipes de rédaction (chargé de communication interne, externe...) et de la fabrication (reprographie...).
  • Mettre à jour l'information sur les différents supports de communication on-line de l'entreprise (site internet, intranet, blogs...).

 

Activités éventuelles

Le journaliste d'entreprise, suivant son degré de séniorité, peut être responsable d'une équipe dédiée, en particulier lorsqu'il exerce en agence. Il occupe alors un rôle de référent, voire d'expert sur certaines thématiques. S'il évolue dans le cadre d'un management hiérarchique, il s'investit également dans la formation et le développement des compétences de ses équipes.

 

Variabilité des activités

L'activité du journaliste d'entreprise peut varier selon…

Ses responsabilités via l'expérience acquise :

En début de carrière, un journaliste d'entreprise pourra commencer par des activités de pigiste, ou par la rédaction de petits articles sur des faits divers touchant à la vie de l'entreprise (couverture d'évènements, reportage sur des métiers...). Avec l'expérience, il prend davantage en charge des articles de fond ou des dossiers plus complexes à traiter. Le journaliste d'entreprise peut également avoir des responsabilités éditoriales en prenant la direction d'une ou plusieurs rubriques (chef de rubrique), voire de la ligne éditoriale dans son ensemble (responsable éditorial).

 

La taille et l'organisation de l'entreprise :

Dans les petites structures, les journalistes d'entreprise sont peu présents. Le recours à des prestataires externes exerçant en agence ou en free-lance est très fréquent. Dans les structures de taille moyenne, la fonction de journaliste d'entreprise est prise en charge la plupart du temps par les chargés de communication. Dans les grandes entreprises ou les grands groupes, la distinction entre journaliste d'entreprise et chargé de communication est fréquente. Les premiers se concentrent sur la production du contenu éditorial, les seconds sur la coordination des différents projets de communication.

 

Les conditions d'exercice :

Le poste de journaliste d'entreprise peut exercer chez l'annonceur au sein d'un service de communication. Il est alors chargé de créer du contenu afin de promouvoir l'entreprise en interne, comme en externe. Il a pour mission de mettre en valeur par le biais d'articles, de dossiers thématiques, de reportages vidéo... les réalisations de l'entreprise (innovation, succès sur ses marchés...). Ce poste peut également se retrouver en agence, au sein d'une agence de communication, de relations publiques ou de relations presse. En qualité de rédacteur, il intervient alors pour le compte de clients différents sur des problématiques variées.

 

Le média de diffusion :

Le journaliste d'entreprise doit veiller en permanence à adapter son message au média qu'il utilise. Les impératifs sont différents selon que l'on évolue dans le print (soumis aux aléas des publications) ou dans le Web (site internet, blogs...), où le style direct et concis est de rigueur pour retenir l'attention de l'internaute. De la même façon, un journaliste qui réalise un reportage vidéo devra veiller à la qualité des visuels et à la clarté du message afin de toujours valoriser l'image de l'entreprise et ses réalisations.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 25 et 32 k€

Jeune cadre : entre 33 et 40 k€

Cadre confirmé : entre 40 et 60 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Excellente connaissance du fonctionnement de l'entreprise et des processus de validation des documents
  • Bonne culture générale, dans les domaines socio-économiques notamment, afin de comprendre les enjeux et le fonctionnement de l'entreprise
  • Maîtrise des techniques d'investigation journalistique et des règles déontologiques en vigueur dans la profession
  • Capacité à théâtraliser un évènement par le biais des différents moyens à disposition du journaliste (reportage photo, vidéo...)
  • Aptitude à sélectionner l'information pertinente sur la base de ressources internes à l'entreprise ou externes (dépêches d'agences de presse...)
  • Excellente expression orale et rédactionnelle de façon à s'adapter aux différents médias d'information print et web
  • Bonne connaissance des outils directement liés (logiciels bureautiques, Internet...) ou connexes à la rédaction (logiciels de traitement de photos, outils bureautiques, outils d'édition de contenu on-line...)
  • Maîtrise d'une langue étrangère en particulier lorsque le journaliste d'entreprise couvre des évènements à l'international

 

Aptitudes professionnelles

  • Esprit d'entreprise car le journaliste d'entreprise doit avant tout promouvoir et valoriser sa structure d'appartenance
  • Curiosité car il doit savoir rechercher et identifier les sujets porteurs, suscitant l'intérêt des lecteurs
  • Organisation et résistance au stress car le journaliste d'entreprise doit se soumettre aux délais de publication, souvent très courts
  • Ténacité car être journaliste d'entreprise, c'est exercer avant tout un métier dédié à l'investigation
  • Ecoute et diplomatie car le journaliste d'entreprise doit savoir dépasser les résistances de ses interlocuteurs pour obtenir et mettre en valeur l'information
  • Mobilité car ce métier exige de fréquents déplacements en France ou à l'étranger
  • Très bon relationnel et forte capacité de communication car le journaliste d'entreprise doit être en mesure de se créer un réseau de correspondants et établir une relation de confiance pour exercer à bien son métier

 

Le profil

Diplômes requis

  • Ecoles spécialisées en communication, en relations publiques ou dans le journalisme (Celsa, Efap, Iscom, Iserp/ECS...)
  • Formation supérieures de type IEP ou écoles de commerce, avec une spécialisation en communication ou en journalisme
  • Formation universitaire supérieure Bac +2 (DUT...) à Bac +5 (master, master professionnel...) en sciences humaines (lettres, arts, histoire, sociologie...) complétée par une spécialisation en relations publiques et/ou en journalisme

 

Durée d’expérience

Le poste de journaliste d'entreprise peut constituer un premier emploi pour un jeune diplômé. Il est également ouvert à des cadres plus confirmés disposant de deux à cinq ans d'expérience, notamment lorsque le journaliste d'entreprise a la responsabilité d'une rubrique ou d'un dossier de fond.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises disposant d'une direction de la communication
  • Agences de communication ou de relations publiques
  • Collectivités locales ou territoriales

 

NB : Le métier de journaliste d'entreprise peut s'exercer en free-lance.

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

L'accès à l'information et la façon de travailler des journalistes d'entreprise a profondément évolué avec l'essor des nouvelles technologies de l'information et de l'Internet.

Désormais, ils peuvent avoir accès à des bases mutualisées d'informations gratuites, payantes voire collaboratives. Le Web 2.0 permet également de prendre en compte l'avis des internautes, salariés ou non de l'entreprise, et d'échanger directement avec eux via leurs commentaires sur le contenu de l'article ou du dossier.

Au niveau des méthodes de travail, les journalistes doivent être de plus en plus réactifs. Leur travail peut s'effectuer à distance (par mail, visioconférence...). Les logiciels actuels permettent de concevoir du contenu « rich » via l'intégration d'images, de vidéos en plus du texte.

Enfin, les journalistes d'entreprise exerçant dans le print peuvent intervenir directement dans le processus éditorial et l'édition via l'enregistrement de leur travail dans des systèmes de gestion de l'édition assistée par ordinateur.

Mots-clés : métierjournalistechef de rubriquerédacteurreporter