L'économie sociale et solidaire : un marché de l’emploi spécifique - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Recruteurs. Changer de site ?

Le marché de l'emploi cadre dans l'économie sociale et solidaire - édition 2015

lu 172 fois | publié le 30/10/2015

L'économie sociale et solidaire : un marché de l’emploi spécifique

L'économie sociale et solidaire : un marché de l’emploi spécifique

Les offres d'emploi publiées par les entreprises de l'économie sociale et solidaire (ESS) permettent de dessiner le paysage d'un marché de l'emploi avec quelques fortes spécificités.

Les associations concentrent la majorité des opportunités. Les entreprises de l’ESS ont diffusé près de 15 600 offres d’emploi cadre sur apec.fr en 2014. Les associations proposent la majorité de ces postes (63%), loin devant les coopératives (18%), les mutuelles (13%) et les fondations (6%). Les offres de l’ESS se répartissent essentiellement dans le secteur des services et notamment dans la santé-action sociale, les organisations associatives, la banque et les assurances et la formation initiale et continue. Les coopératives se distinguent avec une proportion importante (20%) d’offres dans le secteur du commerce et les fondations avec une part significative dans l’ingénierie-R&D.

 

Trois fonctions principales. La répartition de ces offres par fonction reflète les spécificités de l’ESS. La fonction gestion-finance-administration représente ainsi 20 % des offres, contre 13 % pour l’ensemble des offres. La fonction santé-social-culture occupe également une part importante avec 16 % des offres alors qu’elle ne pèse pas plus de 1 % au global. Pour autant, le commercial-marketing est la principale fonction recruteuse avec 22 % des offres, contre 26 % pour l’ensemble du secteur privé.

 

Des rémunérations plutôt basses. Le salaire médian* brut annuel proposé dans les offres d’emploi de l’ESS est de 35 k€, soit à un niveau en dessous du salaire médian des offres de l’ensemble du secteur privé : 39 k€. Les coopératives sont le seul segment de l’ESS pour lequel les salaires proposés dans les offres (41,5k€) sont supérieurs à ceux de l’ensemble du secteur privé. A l’inverse, c’est pour les associations que le niveau de rémunération proposé dans les offres est le plus faible (34,5 k€).

 

Des profils expérimentés davantage recherchés. Dans l’ESS, les offres ouvertes aux cadres confirmés sont plus fréquentes que dans l’ensemble du secteur privé : 74 % contre 69 %. Dans les coopératives, cette part atteint même 78 %. En lien avec ces exigences en termes de niveau d’expérience, la population des cadres en poste dans l’ESS est plus âgée que celle du secteur privé. Et les entreprises de l’ESS devront faire face à plus de 600 000 départs à la retraite d’ici 2020.

 

Source : Apec, Le marché de l’emploi cadre dans l’économie sociale et solidaire, octobre 2015

 

* La moitié des salaires proposés est supérieure à 35 k€, l’autre moitié est inférieure