La loi sur la formation professionnelle, un atout aussi pour les entreprises - Apec.fr - Recruteurs

Vous êtes actuellement sur le site Recruteurs. Changer de site ?

CÉP/CPF

commentaire (0) | lu 315 fois | publié le 29/06/2016

Mémo · La loi sur la formation professionnelle, un atout aussi pour les entreprises

La loi sur la formation professionnelle, un atout aussi pour les entreprises

Si la nouvelle loi de mars 2014 sur la formation professionnelle et la démocratie sociale positionne le salarié comme acteur de son parcours, elle présente également de nombreux atouts pour les entreprises qui ont tout à gagner de la montée en compétence de leurs collaborateurs.

Les dispositifs de cette réforme

L’objectif de la nouvelle loi sur la formation professionnelle est  d’accroître le niveau de qualification des collaborateurs et de sécuriser leur parcours professionnel. Elle s’appuie pour cela sur le compte personnel de formation (CPF) et l’entretien professionnel. La réforme envisage également de nouvelles modalités de formation comme le tutorat, le compagnonnage ou une formation à son poste de travail qui évite au collaborateur de se déplacer. Enfin, elle intègre le conseil en évolution professionnelle (CÉP) : tout salarié pourra désormais recourir gratuitement à ce dispositif extérieur pour affiner sa trajectoire professionnelle.

 

Les avantages pour l’entreprise

Les impacts de cette loi sont positifs pour l’ensemble de l’entreprise. La montée en compétence des collaborateurs constitue en effet un levier de premier plan pour développer les savoir-faire d’une entreprise et, de fait, sa compétitivité. Par ailleurs, la loi prévoit de renforcer le dialogue social  en demandant que les instances représentatives du personnel soient consultées pour valider les plans de formation et définir les publics à former en priorité.

La réforme sera également favorable d’un point de vue financier : jusqu’alors, les entreprises consacraient un budget conséquent à la formation, de l’ordre de 2 % de leur masse salariale. En veillant à ce que les fonds soient directement affectés aux entreprises qui en ont le plus besoin, la réforme évitera les disparités budgétaires dans les investissements et limitera les inégalités d’accès à la formation. Une mesure d’autant plus bienvenue que, pour l’heure, seul un salarié non qualifié sur quatre peut accéder à la formation.

Pour en savoir plus, retrouvez le guide de l'Apec sur la réforme de la formation professionnelle


Des services pour vous accompagner

Dispositifs légaux et nouvelles obligations

Les ateliers Pratiques RH Piloter et animer les entretiens professionnels

Réussissez la mise en oeuvre, le suivi et l'animation des entretiens professionnels périodiques

» En savoir plus