Réforme de la formation professionnelle – Les clés d'une mise en oeuvre réussie - Apec.fr - Recruteurs

Vous êtes actuellement sur le site Recruteurs. Changer de site ?

CÉP/CPF

commentaire (0) | lu 91 fois | publié le 21/01/2015

Réforme de la formation professionnelle – Les clés d'une mise en oeuvre réussie

Réforme de la formation professionnelle – Les clés d'une mise en oeuvre réussie

Le 1er janvier 2015, la loi sur la formation professionnelle est entrée en application. Nos conseils pour vous permettre d'y voir plus clair et de lever ainsi certaines de vos interrogations

Se tenir informé

Dans la plupart des branches professionnelles, des négociations sont en cours, notamment sur les modalités d’abondement du Compte Personnel de Formation. Il est important de suivre leurs avancées, car elles auront un impact direct sur les discussions dans l’entreprise, avec les Instances Représentatives du Personnel. En effet, les branches constituent une source d’information irremplaçable ainsi que l’Opca de branche ou encore les CARIF-OREF.

Ne pas attendre

Sans même attendre les derniers décrets d’application, chaque entreprise déjà poser son propre diagnostic : quel budget consacre-t-elle à la formation ? Quelles sont les actions déjà engagées ? Quelles sont les attentes des collaborateurs et des représentants du personnel ? L’ensemble est-il en phase avec les défis qui les attendent ? Le retour sur investissement a-t-il été mesuré ? Le plan de formation, intègre-t-il l’ensemble des problématiques RH : égalité et diversité, prévention de la pénibilité, insertion des handicapés, transfert des savoirs entre générations, recrutement et fidélisation...

Communiquer

Jouer cartes sur table facilite l’adhésion des collaborateurs et l’application des décisions prises. Dès le départ, il faut donc informer les instances représentatives du personnel, quand elles existent. Communiquer demande du temps un budget. Il faut choisir des cibles, des messages, des outils : réunions, notes de services, intranets, affichage...

Impliquer les managers opérationnels

Les managers de proximité, surtout s’ils sont amenés à faire passer l’entretien professionnel méritent une attention particulière, car sans leur concours, les meilleures intentions resteront lettre morte.
L’atelier Pratiques RH « Piloter et animer les entretiens professionnels » que propose l’Apec peut être utile pour accompagner managers et acteurs RH dans sa mise en œuvre. Des responsables rompus à l’entretien d’évaluation et à l’entretien annuel pourraient manquer le positionnement spécifique de l’entretien professionnel centré sur les perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualification et d’emploi.

Professionnaliser les équipes RH

D’une certaine manière, la loi entérine la distance des salariés envers leurs gestionnaires RH auxquels ils font peu appel. Pourtant, le CEP ne trouvera son intérêt que dans un retour vers l’employeur. Si celui-ci sait prendre l’initiative, il peut se retrouver dans une posture proche d’une maîtrise d’ouvrage, organisant des points d’étape pour suivre la réflexion du salarié et l’alimenter en identifiant de nouvelles opportunités.
« Pour la fonction RH, cette réforme est une opportunité de se positionner à un niveau stratégique auprès des directions, en replaçant la gestion des compétences parmi les leviers dont disposent les entreprises, surtout les plus petites, pour assurer leur compétitivité », souligne Christine Le Naour, consultante Relations Entreprises à l’Apec.

 

Votre nouveau lexique
CEP : Conseil en Évolution Professionnelle
CPF : Compte Personnel de Formation
SPO : Service public de l’orientation
SPRO : Service public régional de l’orientation. Désormais, c’est à la Région d’assurer l’accès gratuit à une formation professionnelle ; elle coordonnera l’achat public de formations, en coordination avec Pôle Emploi.
Cnefop : Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle. Nouvelle instance multipartite, qui doit notamment évaluer les politiques publiques d’information, d’orientation et de formation professionnelle.
Crefop : Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle. Il a pour mission d’assurer la coordination entre les acteurs des politiques d’orientation, de formation professionnelle et d’emploi et la cohérence des programmes de formation dans la région.
Copanef et Coparef : Comité paritaire national interprofessionnel pour l’emploi et la formation et Comités régionaux interprofessionnels pour l’emploi et la formation. Ces nouvelles instances paritaires sont chargées de définir et de suivre les politiques des partenaires sociaux, en matière de formation et d’emploi. Elles seront consultées sur les listes régionales des formations éligibles au CPF. À noter : le Copanef remplace le Comité paritaire national de la formation professionnelle (CPNFP).

 
 
Article extrait d’Apec RH #14, le magazine trimestriel de l’Apec aux entreprises.

Couverture de l'Apec RH 14

Pour plus de renseignements, contactez-nous par mail : apecrh@apec.fr

A consulter


Des services pour vous accompagner

Offres d'emploi / de stage

Appui à la rédaction d'offre - spécial TPE/PME

Optimisez la rédaction de votre offre pour la rendre attractive

» En savoir plus

Conseils

Repères RH

Cernez vos enjeux stratégiques pour mieux piloter vos ressources humaines

» En savoir plus