« C’est en donnant aux femmes la confiance qui leur manque que les inégalités de salaires s’effaceront » Carole Michelon, directrice associée de CONNECTING WoMEN - Apec.fr - Recruteurs

Vous êtes actuellement sur le site Recruteurs. Changer de site ?

Enjeux RH

commentaire (0) | lu 0 fois | publié le 16/09/2016

Rémunération · « C’est en donnant aux femmes la confiance qui leur manque que les inégalités de salaires s’effaceront » Carole Michelon, directrice associée de CONNECTING WoMEN

Malgré les obligations légales et les efforts des entreprises, les inégalités de rémunération entre les femmes et les hommes persistent. Carole Michelon, directrice associée d’un cabinet de conseil dédié à la mixité, revient sur les facteurs de résistance et les actions que les entreprises peuvent facilement mettre en place.

Carole Michelon © Barbara Buchmann

 

Selon la dernière étude sur la rémunération des cadres de l’Apec,  les femmes gagnent 5 500€ de moins que les hommes. À qui la faute ?

Carole Michelon : Il n’y a pas d’explication rationnelle. Nous vivons dans un pays latin, dont l’héritage culturel est puissant. La valeur que la société porte aux femmes est, encore aujourd’hui, moins importante que celle accordée aux hommes. Eux travaillent depuis toujours, ils sont les chefs de foyer historiques. Pour les femmes, cela fait à peine plus d’un siècle. En ayant une activité professionnelle, elles ont bouleversé un schéma social profondément établi. Heureusement ce schéma a évolué et continue de bouger, mais petit à petit. Les femmes y arriveront, elles connaîtront cette égalité mais cela prendra du temps pour que le rattrapage s’opère.

 

L’étude montre aussi que seules 49 % des femmes envisagent de demander une augmentation, contre 54 % d’hommes. Et seulement 35 % pensent en obtenir une, contre 42 % d’hommes. Selon vous, pourquoi ?

CM : Les femmes sont moins nombreuses à demander une augmentation que les hommes pour tout un faisceau de raisons. Beaucoup n’osent pas. Par peur de s’entendre dire non, refus qu’elles prennent personnellement. Par manque de cran aussi. La priorité pour bon nombre d’entre elles, c’est d’être reconnue. Ce besoin d’être aimée est plus fort que le besoin de gagner plus. Il passe par la reconnaissance de sa hiérarchie, de son équipe, et a beaucoup plus de valeur que les chiffres. Alors que pour les hommes, l’argent prévaut généralement sur la reconnaissance. De plus, on a déjà vu certaines femmes refuser une augmentation qui leur ferait gagner plus que leur conjoint. L’argent est encore garant d’un équilibre dans certains couples, conférant une forme de puissance à l’homme. Certaines femmes craignent de fragiliser ce sentiment chez leur conjoint, et choisissent alors la sérénité de leur vie personnelle à leur ascendance professionnelle. 

 

Comment les entreprises peuvent-elles contribuer à réduire ces inégalités ?

CM : Elles peuvent instaurer des politiques de rémunérations, avec des comités qui veillent au respect des égalités de salaires. Aussi travailler sur les stéréotypes auprès de toutes leurs équipes, pour lutter contre le sexisme. Et surtout, elles ont les moyens de former leurs hauts potentiels féminins. Accompagner les femmes qui en ont besoin pour apprendre à prendre la parole en public, pour savoir networker, pour être capable de donner son avis ou d’arriver à dire non. C’est en donnant aux femmes la confiance qui leur manque et les clés pour qu’elles réagissent que les inégalités s’effaceront.


L’agence CONNECTING WoMEN accompagne les entreprises pour réduire les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes. Parmi ses prestations de conseil, elle organise chaque mois les « Formations du Loft ». Ces journées se déroulent dans des lieux cosy, loin du bureau et abordent plusieurs thématiques pour aider les femmes à sortir de cette torpeur qui les empêche d’évoluer et de rivaliser avec leurs homologues masculins. Elle organise aussi le forum de la Mixité qui réunit les grandes entreprises pour échanger sur ces sujets.

Formation du Loft


Interview réalisée par Leslie Davidovici

Consultez le profil LinkedIn de Carole Michelon

Photo : © Barbara Buchmann


Des services pour vous accompagner

Dispositifs légaux et nouvelles obligations

Objectif Egalité Femme-Homme

Se mettre en conformité avec la loi

» En savoir plus