“La parité femme-homme est dans l'ADN de Sarenza” - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Recruteurs. Changer de site ?

Enjeux RH

lu 116 fois | publié le 10/02/2016

Interview · “La parité femme-homme est dans l'ADN de Sarenza”

Hélène Boulet-Supau, Dg de Sarenza

Pourquoi cette problématique est importante pour vous ?

Je suis une féministe engagée depuis toujours, un engagement personnel devenu une conviction de chef d’entreprise. L’égalité femme-homme au travail doit être considérée comme gage de productivité et de performance, et non comme secondaire. Être engagé dans une culture de l’égalité professionnelle femme-homme participe aux valeurs et à la culture de Sarenza dans laquelle nous impliquons tous nos salariés.


Comment la politique RH de Sarenza répond-elle aux enjeux de l’égalité professionnelle ?

Nous comptons 65 % de femmes parmi nos collaborateurs et autant parmi nos managers. Comme la parité est aussi une question d’hommes, Sarenza a signé la Charte pour l’équilibre des temps de vie afin que les hommes comme les femmes puissent dégager du temps pour leurs enfants. Le comité de direction est lui strictement paritaire, tout comme la direction de Sarenza que je partage avec Stéphane Treppoz.
Enfin, les actions mises en place, la transparence et la proximité que nous avons avec nos collaborateurs nous ont permis d’être élue en 2015 Great Place to Work pour la 4e année consécutive. Et ça n’est pas un hasard.

Hélène Boulet-Supau, directrice générale Sarenza

Photo : Guillaume Jolly

Selon vous, quels sont les principaux freins à l’égalité professionnelle et comment les lever ?

Selon moi, tout commence et tout finit avec les rémunérations. Nous veillons donc à faire respecter l’équité salariale à compétences et/ou expériences égales. Autre pilier de notre stratégie : la mixité des métiers. Notre programme #toutesingenieures sensibilise les lycéennes aux métiers d’ingénieur(e)s dans l’e-commerce. Le 3e chantier qui me tient à coeur est la posture des femmes en entreprise, car il y a souvent un vrai décalage entre les hommes et les femmes lors d’une prise de parole. Les mentalités restent figées face aux stéréotypes généralement intégrés dès le plus jeune âge, des freins d’ordre sociétaux que l’on peut combattre.


 

Article publié dans Apec RH #17, le magazine de l’Apec.
 

Couverture d'Apec RH 17


Pour plus de renseignements, contactez-nous par mail : apecrh@apec.fr


Des services pour vous accompagner

Dispositifs légaux et nouvelles obligations

Objectif Egalité Femme-Homme

Préparer votre accord ou votre plan d'action égalité professionnelle

» En savoir plus

Conseils

Repères RH

Cernez vos enjeux stratégiques pour mieux piloter vos ressources humaines

» En savoir plus