Comment aider un jeune à faire ses premiers pas dans votre équipe ? - Apec.fr - Recruteurs
 
Impliquer vos managers

commentaire (0) | lu 0 fois | publié le 23/09/2015

L’œil de l’expert · Comment aider un jeune à faire ses premiers pas dans votre équipe ?

Bien accueillir un jeune en entreprise

Vous venez de recruter un jeune : sa bonne intégration est une étape d’autant plus déterminante qu’il manque d’expérience. Le manager qui prend le temps de bien l’accueillir en gagne en le rendant opérationnel plus vite. Katil Troadec, consultante à l’Apec, répond à nos questions.


L’accueil d’un jeune exige-t-il des dispositions particulières ?

Cela ne suppose rien de fondamentalement différent, si ce n’est consacrer un peu plus de temps à cette étape. N’oublions pas qu’il s’agit des premières « vraies » expériences professionnelles, d’où beaucoup de questions, voire d’inquiétude. Par exemple, évitez d’organiser « LA » réunion majeure pour présenter le nouveau collègue qui a peu de chance de se sentir à l’aise. En revanche, assurez-vous que chaque membre de l’équipe aura un moment dans la journée pour échanger quelques mots avec lui.

 

Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour le jour J ?

Comme pour toute intégration, il faut libérer son planning pour accueillir la personne, lui faire visiter l’entreprise, déjeuner avec elle. Prévoir un débrief en fin de journée pour recueillir ses premières impressions peut être utile. Autre point qui peut sembler évident, mais qui n’est pas toujours fait : vérifier le matériel - bureau, chaise, boîte mail, etc. - pour que le nouveau venu se sente attendu. Moi-même, quand je suis arrivée à l’Apec, j’avais un ordinateur, mon nom sur la porte, un carnet et des stylos dans les tiroirs de mon bureau. Ces petits détails ont vraiment leur importance. Devant ses nouveaux collègues, un jeune professionnel ne saura pas toujours répondre à brûle-pourpoint sur ses missions : laissez-lui exposer rapidement son parcours mais n’hésitez pas à présenter vous-même ses futurs dossiers pour lesquels il a été recruté. De même, faites circuler l’information de son arrivée pour que chacun lui réserve le meilleur accueil. Dans ce sens, vous pouvez aussi déléguer à un collègue référent la charge de l’accompagner sur sa première journée ou semaine. Enfin, lui remettre un livret d’accueil avec les différents contacts utiles et organigrammes permet de favoriser l’intégration, à condition que ces données ne soient pas obsolètes.

 

Et concernant les missions confiées ?

Je préconise de définir ensemble le périmètre des missions à accomplir et de lui transmettre les éléments pour qu’il puisse y parvenir. Donner quelques conseils sur la manière de progresser dans sa prise de fonction facilite l’appropriation du poste. Cela demande de lui laisser de l’autonomie tout en restant disponible pour ses questions et suggestions. D’ailleurs, solliciter son avis sur le fonctionnement général de l’entreprise dans un « rapport d’étonnement » se révèle intéressant : des yeux neufs éclairent le quotidien et les habitudes ! Au bout du compte, rappelez-vous vos premiers pas dans la vie professionnelle, ce dont vous avez manqué, vos ressentis : c’est une bonne piste pour identifier les moyens de faire bien les choses !

 


 

Retrouvez d’autres conseils sur Apec RH – Le blog, avec le billet Recruter n'est pas (encore) intégrer

 

 


Des services pour vous accompagner

Conseils

Les ateliers Pratiques RH Se préparer au transfert des savoirs

Initiez-vous au transfert de vos savoirs stratégiques

» En savoir plus

Dispositifs légaux et nouvelles obligations

Objectif Intergénération

Etre prêt pour négocier l'accord intergénérationnel

» En savoir plus