« Pour dégager plus de performance, il importe de féminiser les effectifs » Véronique Carlier, SNCF. - Apec.fr - Recruteurs

Vous êtes actuellement sur le site Recruteurs. Changer de site ?

Sélectionner

commentaire (0) | lu 207 fois | publié le 16/09/2013

Paroles de DRH · « Pour dégager plus de performance, il importe de féminiser les effectifs » Véronique Carlier, SNCF.

Véronique Carlier, responsable des politiques mixité, égalité professionnelle, athlètes de haut niveau, a répondu à nos questions sur les actions de la SNCF pour rééquilibrer la pyramide des genres au sein de l'entreprise.

Véronique Carlier, Responsable des politiques mixité, égalité professionnelle, athlètes de haut niveau, SNCF


Pourquoi encourager la mixité au sein d’une entreprise comme SNCF ?

Une équipe qui tourne toujours sur le même mode de pensée finit par se scléroser. Pour dégager plus de performance, d’innovation et de partage dans un meilleur climat social, il est absolument nécessaire de diversifier les types de management et de fonctionnement. Voilà pourquoi SNCF souhaite relever de façon significative son taux de féminisation qui est aujourd'hui de moins de 20%  %, notamment dans les métiers techniques ou à connotation masculine.

 

Comment cette volonté se traduit-elle dans la politique de recrutement ?

Tous nos recruteurs reçoivent une formation à la lutte contre la discrimination ; c'est même un préalable pour obtenir son habilitation à recruter. Par ailleurs, nous multiplions les initiatives afin d'aller à la rencontre de candidates que les filières classiques n’attireraient pas nécessairement jusqu'à nous : forums, publicité, partenariats avec des associations, rencontres avec des étudiants, etc..

 

Comment limiter la surreprésentation des hommes dans certains métiers ?

Nous avons lancé en 2012 notre premier « Girls Day ». Cette journée portes-ouvertes a pour but de faire découvrir aux lycéennes des métiers dans lesquels elles ne se projettent pas, soit par méconnaissance soit par crainte de ne pas être capables de les exercer. Il s'agit donc, à travers des visites, des tables rondes, des mises en situation, de démystifier les idées reçues et de donner envie d'oser. Pour la plupart, les 3 000 participantes ont beaucoup apprécié cette journée, qui sera reconduite en novembre prochain.

 

De manière générale, que préconisez-vous pour lever les obstacles à l'égalité professionnelle femme-homme ?

Il me semble nécessaire d'agir sur les représentations, et notamment sur celles qui assignent aux femmes un rôle irremplaçable au sein de la famille et les dissuadent, par exemple, de travailler en horaires décalés ou encore le week-end. Les entreprises mais aussi les responsables politiques, l’Éducation nationale et les médias devraient s'engager davantage.


SNCF en bref

 

Article extrait d’Apec RH #10, le magazine trimestriel de l’Apec aux entreprises.

La couverture d'Apec RH 10 : Ressources Humaines, de nouveaux territoires à explorer

Pour plus de renseignements, contactez-nous par mail : apecrh@apec.fr

 


Participez aux 3e Trophées Apec de l’égalité Femme/Homme ! Renseignements et inscriptions sur www.tropheesegalite.apec.fr