Le CPA, Compte Personnel d'Activité et les employeurs - Apec.fr
 
Vos services Apec

Revenir à la liste des services

Le CPA, Compte Personnel d'Activité et les employeursgratuit

Tout savoir sur le CPA

Performance du service

12 janvier 2017 : lancement du CPA

    • Les impacts du CPA pour votre entreprise
    • Les bonnes raisons pour inviter vos collaborateurs à consulter leur compte
    • Comment les informer sur leurs nouveaux droits?

     

     


Illustrations

Le CPA et les entreprises

Quels changements concrets pour l’entreprise vis-à-vis des salariés ?

Le CPA est un compte personnel du salarié qui le suit tout au long de sa vie professionnelle. Celui-ci décide de l’activer et de l’utiliser quand il le souhaite. Il regroupe 3 comptes distincts assortis de droits individuels : le CPF (compte personnel de formation), le nouveau CEC (compte d'engagement citoyen) et le C3P (compte de prévention de la pénibilité).
Pour autant, le CPA concerne aussi le chef d’entreprise. Selon le code du travail, l’employeur doit veiller au maintien de la capacité des salariés à occuper un emploi, au regard de l’évolution des emplois, des technologies et des organisations. Dans les PME, le service RH  ou le chef d’entreprise  est souvent le premier interlocuteur du salarié sur les questions de formation ou d'évolution professionnelle.
Le CPA est un instrument central du maintien de l’employabilité des salariés. Son utilisation peut être abordée dans l’entretien professionnel obligatoire tous les deux ans entre l’employeur et le salarié, et qui porte sur les perspectives d’évolution, par exemple pour effectuer un bilan de compétences, ou suivre une formation qualifiante ou engager une démarche de validation des acquis de l'expérience (VAE).

Pour ce faire, l'entreprise peut conseiller un accompagnement gratuit dispensé par les organismes de conseil en évolution professionnelle. L'Apec intervient à ce titre auprès des cadres pour les  informer sur leurs droits,  les aider à définir un projet professionnel ou monter un dossier de formation.

Cas des salariés peu qualifiés :
La loi travail a prévu que les salariés qui n’ont pas de diplôme (au moins de niveau V soit le CAP) puissent bénéficier d'un capital de formation supplémentaire crédité sur leur compte CPA : 48 heures  au lieu de 24 heures, avec un plafond de 400 heures au lieu  de 150.

Outil pratique, le CPA permet à chacun de construire son parcours professionnel; la plateforme propose une palette de services en ligne pour rechercher des métiers, des formations, identifier ses compétences.

Enfin le portail permet la consultation des bulletins de paie dématérialisés.

Chaque entreprise a intérêt à ce que ses salariés soient mieux formés, améliorent leurs qualifications et se considèrent davantage comme les acteurs de leur parcours professionnel. Le CPA est l'instrument au service de la formation de tous les salariés.

Comment informer les salariés ?

Divers supports sont mis à votre disposition pour  informer vos salariés ou répondre aux questions qu'ils se posent : affichette, dépliant, e-mail, vidéo.Vous les trouverez sur le site www.travail-emploi.gouv.fr/cpa/

 

Où s'informer ?

 

 



Consultez le site du Ministère

Illustrations

Le CPA, Compte Personnel d'Activité et les employeurs


Avis ()

Donner son avis